Afin de toujours continuer à augmenter sa notoriété, une entreprise doit se lancer des défis marketing. Faut-il nécessairement que ces défis soient réalistes ? Non, à condition qu’il y ait des objectifs intermédiaires. En effet, le marketing est une science de l’optimisation qui ne vise pas forcément un un point d’arrivé mais qui donne un cap à suivre. Un défi réaliste fixerait donc un point d’arrivé après lequel, les efforts d’optimisation s’arrêteraient. Or aucune entreprise ne peut considérer qu’elle est arrivée en ce qui concerne le marketing. Même des très grandes entreprises comme Coca-Cola, continuent à faire de la publicité afin d’assoir leurs images de marque. Cependant, pour ne pas décourager les troupes, il faut fixer des objectifs intermédiaires afin de pouvoir mesurer l’impact des actions entreprises tout en gardant en tête le cap ultime. C’est toujours en visant la perfection qu’on atteint au moins l’excellence.

Nous nous sommes donc fixés comme objectif d’être la première agence web à Lyon dans les résultats de Google. Cet objectif paraît peut être sur réalistes mais c’est un cap que nous souhaitons suivre ces 3 prochains mois afin de servir d’exemple de notre expertise en webmarketing. Un premier palier sera d’atteindre la première page car comme le dit un proverbe de référenceur : « Le meilleur endroit pour cacher un cadavre c’est la deuxième page des résultats de Google ».